Sapeur de 2e classe Loïc GUILLAMOT

« Le 20 mai 1990, alors que le pre­mier secours de la caserne Bon­dy se rend pour feu à Bobi­gny, celui-​ci entre vio­lem­ment en col­li­sion avec un véhi­cule à l’angle de la rue Jules Guesde et de l’avenue du Géné­ral Gal­lie­ni. Le sapeur de 1re classe GUILLAMOT est éjec­té du pre­mier secours. Trans­por­té à l’hôpital des armées du Val-​de- Grâce, il décède peu après minuit. »

Retour haut de page