Deve­nir réser­viste à la bri­gade de sapeurs-​pompiers de Paris

Le recru­te­ment dans la réserve opé­ra­tion­nelle SUAP (secours d’urgence à per­sonne) est momen­ta­né­ment sus­pen­du.
Dès sa reprise, un lien sera à votre dis­po­si­tion sur cette page afin de dépo­ser votre can­di­da­ture.
Les can­di­dats ayant déjà dépo­sé un dos­sier à la sec­tion réserve de la Bri­gade de sapeurs-​pompiers de Paris avant le 15 mars 2022 sont pla­cés sur une liste d’attente. Au besoin, la sec­tion réserve les contac­te­ra. Nous com­pre­nons le désir des can­di­dats d’intégrer rapi­de­ment la réserve opé­ra­tion­nelle et les remer­cions de l’intérêt qu’ils portent à la BSPP. Néan­moins, nous les prions de ne pas ten­ter de contac­ter la sec­tion réserve, déjà très sol­li­ci­tée, par quelque moyen que ce soit, ni d’envoyer un dos­sier de can­di­da­ture qui pour­rait ne pas être à jour à la reprise du recrutement.

La réserve opé­ra­tion­nelle de la Bri­gade s’inscrit comme une réserve d’emploi inté­grée aux for­ma­tions d’active dont elle ren­force les capa­ci­tés opé­ra­tion­nelles. A ce titre, la BSPP recrute ponc­tuel­le­ment, selon ses besoins, des réser­vistes opé­ra­tion­nels pour le secours d’urgence à per­sonne (SUAP).


A NOTER : Vous pou­vez pos­tu­ler à une mis­sion de réser­viste opé­ra­tion­nel SUAP si vous rem­plis­sez les condi­tions suivantes :

  • être domi­ci­lié sur la région pari­sienne (jus­ti­fi­ca­tif de domi­cile demandé) ;
  • être de natio­na­li­té fran­çaise et âgé de 18 à 47 ans au plus à la date de signa­ture du contrat ;
  • être en bonne condi­tion physique ;
  • avoir rem­pli ses obli­ga­tions au regard du ser­vice natio­nal (contin­gent, JAPD, JDC).
  • avoir un casier judi­ciaire vierge ;
  • être titu­laire du PSE 2 et à jour du recy­clage à la date de signa­ture du contrat ;
  • être décla­ré apte médi­ca­le­ment par un méde­cin BSPP ;
  • être dis­po­nible pour effec­tuer un mini­mum de 10 gardes de 24h par an.

La BSPP recrute prio­ri­tai­re­ment d’anciens VSC à la BSPP, d’anciens SPP et JSPP, et des civils pre­nant des gardes en moyens asso­cia­tifs (Croix-​Rouge fran­çaise, etc.). Aucun cumul de sta­tuts mili­taires n’est auto­ri­sé (ex : être mili­taire d’active et réser­viste, être réser­viste dans deux corps différents).

Réser­viste à la BSPP : une autre façon d’être sapeur-​pompier de Paris.

Retour haut de page