Sapeur de 2e classe André REMY

« Le dimanche 29 sep­tembre 1968, au cours de l’attaque du violent feu de pavillon, 48, grande rue Charles-​de-​Gaulle, à Nogent-​sur- Marne, le sapeur REMY est brû­lé et intoxi­qué. Trans­por­té à l’hôpital mili­taire Per­cy, il y décède le 2 octobre suivant. 

Il est déco­ré de la médaille d’or des actes de cou­rage et de dévoue­ment à titre posthume ». 

Retour haut de page